Tir Sportif Rognac
REGLES GENERALES :
 
Une arme doit TOUJOURS être considérée comme chargée.
 
Une arme ne doit JAMAIS être dirigée vers quelqu'un.
 
IL EST INTERDIT en tous lieux :
  • De ce déplacer avec une arme chargée.
  • D'abandonner une arme sans surveillance.
  • De manipuler une arme sans l'autorisation de son propriétaire.
IL EST OBLIGATOIRE, pour le tireur :
  • De porter un système de protection de l'ouïe sur le stand, (excepté sur un stand de tir à 10 mètres bien que ce soit conseillé).
  • De s'assurer que la pratique du tir n'a pas de contre-indication médicale.
IL EST RECOMMANDE :
  • De porter des lunettes de protection pendant le tir.
    (N.B. : cette disposition est obligatoire pour certaines disciplines)
  • De n'exposer aucune partie du corps dans le secteur de débattement du levier d'armement s'il existe un risque de retour intempestif de ce dernier.
DEFINITION :
  • Arme approvisionnée : arme contenant des munitions.
  • Arme chargée : arme prête à fonctionner.
  • Assurer une arme consiste à la rendre inactive en procédant aux opérations suivantes :
    • Ouvrir le mécanisme.
    • Oter les munitions.
REGLES AU PAS DE TIR :
 
Généralités applicables à tous les stands :
  • Une armes doit TOUJOURS être dirigée vers la zone de tir.
  • Il ne doit JAMAIS être effectué de visées ou d'épaulés en dehors de la ligne de tir.
  • Une arme ne peut être approvisionnée et chargée en dehors d'un poste de tir.
  • Une arme chargée doit être posée avec précaution.
  • Il est nécessaire de vérifier qu'aucun corps étranger ne se trouve dans le canon avant chaque utilisation de l'arme.
  • Lors d'une interruption du tir, l'arme doit être assurée.
  • Un tireur ne doit en aucun cas gêner un autre tireur.
Transport de l'arme :
  • L'arme doit être désapprovisionnée.
  • Elle doit être placée, si possible démontée, dans une malette de transport.
  • Les munitions doivent être transportées dans une malette à part.
QUELQUES ASPECTS MEDICAUX :
 
La visite médical préalable à la compétition a deux aspects selon qu'elle est d'admission ou révisionnelle.
Quand le médecin (au mieux spécialisé en médecine du sport) examine pour la première fois le sportif, l'interrogatoire et l'examen clinique s'attachent à éliminer tout problème neuro-psychiatrique entraînant une inaptitude temporaire ou définitive, selon le cas qui sera éventuellement soumis à la commission médicale de la F.F.Tir par l'intermédiaire du Médecin Régional.
Par aileurs l'examen médical prendra tout son intérêt dans le cadre de la surveillance systématique de toute personne quant au système cardio-vasculaire, au système locomoteur ainsi que les yeux, les dents, et les oreilles.
Une visite révisionnelle rentre dans le cadre du suivi médical de toute personne soumise à des contrôles médico-sportifs périodiques. Ainsi chez le jeune sportif, le rachis fera l'objet d'une attention particulière.
A l'issue de la visite médicale, le médecin appose son cachet et sa signature sur l'emplacement de la licence réservé à cet effet ou délivre un certificat médical de non contre-indication, conditions sine qua non à la participation en compétition.
La compétition en tir sportif fera l'objet de contrôles prévus par la loi relative à la prévention et à la répression de l'usage de produits dopants.
© 2011 Tir Sportif Rognac - 60 Boulevard JeanJAURES | Téléphone : 06 63 90 48 94